PAULHAC EN MARGERIDE AOUT 2009
par Georges Charles

LE MILLESIME 2009

Pour la dixième année consécutive de notre stage d'été annuel à Paulhac en Margeride le beau temps était au rendez vous.

Paulhac en Margeride - La Grand Place

Seule une matinée pluvieuse du stage d'initiation nous a contraint à une pratique en salle ce qui a été l'occasion de découvrir l'exposition sur les plantes médicinales de moyenne montagne organisée par Jean François Madelain, enseignant des Arts Classiques du Tao.


Paulhac en Margeride - La pratique en salle


Au niveau des effectifs le stage a connu un succès sans précédent dans les annales, pourtant étoffées, de l'Association IDAMCT qui organise, chaque année, des stages d'été et ceci depuis 1979.
Trente années de stages cela constitue, déjà, une certaine expérience en la matière.
Notre Association, créée en décembre 1978, a été pionnière dans ce domaine des stages d'été et nous n'avons pas attendu la mode ou la criiiiiise pour nous "délocaliser" à la campagne et plus particulièrement en milieu rural.


La pompe - ce n'est pas un décor de théatre, elle fonctionne !

Nous considérons, et ceci bien avant le "Grenelle de l'environnement", que des activités de loisir, de bien-être, d'éveil peuvent tout à fait être compatibles avec le respect de l'environnement et d'autrui.


Dans l'ordre et de gauche à droite : l'Eglise, le Monument aux Morts , la fameuse pompe qui fonctionne , la Vierge, le Mat d'Honneur aux Elus.
Bref on est bien dans le vrai terroir de France et de la Margeride

Et qu'il n'est nul besoin dans ce domaine d'installations couteuses, d'études de marché, de baratins technocratiques et de statistiques faussées.
Il suffit simplement d'être sur le terrain.

Paulhac en Margeride au coucher du soleil

Les Armes de Paulhac en Margeride
(d'après Molinier JC Héraldiste)

"D'argent à deux loups rampants affrontés de sable et armés de gueule sur mont de sinople surmontés en lieu d'honneur d'une croisette de Malte aussi de gueule timbré d'une couronne murale de trois tours d'or cadré de deux branches de pin naturel et portant Croix de Guerre 39 45 à une étoile d'or "

Les "deux loups rampants affrontés de sable et armés de gueule" symbolisent évidemment la fameuse "Bête du Gévaudan" alias "Bestio del Gebaudan" qui sévit particulièrement aux alentours de la commune sur les pentes du Mont Mouchet.
On remarquera qu'il y a bien deux bêtes ce qui laisse la part belle à de nombreuses hypothéses.

Le "Mont de sinople" c'est évidemment le Mont Mouchet rendu célèbre par son maquis, le premier de France.

Les branches désignent l'essence particulière des pins noirs que l'on retrouve sur ce Mont Mouchet.

La Croix de Malte était, à l'origine, la Croix des Chevaliers de Jérusalem qui avaient prété serment sur les "Huit Béatitudes du Christ" correspondant à la vision esotérique du Discours sur la Montagne relaté dans les Evangiles de Matthieu (Matt. V. 3-12).
Ce sont aussi les "Huit Vertus" chevaleresques qui sont les huit pointes de la croix.
Elles correspondent aux Huit Etapes de la réalisation du Chevalier.
1/ La simplicité
2/ La douceur
3/ L'humilité
4/ L'équité
5/ La miséricorde
6/ La sincérité
7/ La bienveillance ou compatissance

La Croix de Guerre 1939 1945 a été remise à la Libération au village de Paulhac qui a été incendié par les troupes d'occupation et leurs collaborateurs en 1944
suite à l'aide apportée au Maquis du Mont Mouchet.


Le Stage initiation

 


Le groupe du "Stage Initiation" et la traditionnelle photo d'Auvers devant la "Maison de la Bête"

Il permet de découvrir la pratique des Arts Classiques du Tao sous ses principaux aspects.
Il s'agit principalement du "Qigong" dynamique issu de la tradition classique du Ling Pao Ming (Lingbaoming) ou "Clarté du Joyau Ecarlate", donc ce ce que les Chinois nomment Tao-Yin Qigong (Daoyin Qigong) et qui se rattache directement aux principes essentiels de la pensée chinoise liée au Tao.


La pratique en forêt de Saint Privat du Fau

Il s'agit de mettre en oeuvre la compréhension vécue de le cosmogonie chinoise décrite par les auteurs classiques que sont Zhuangzi (Tchouang Tseu), Liezi (Lie Tseu), le Prince Liu rédacteur du Wainanzi (Houai Nan Tseu), donc de ce qu'on nomme, en Occident la "philosophie taoïste" mais également en rapport avec le Yijing (Yi King ou I Tching) et la philosophie de Wang Yang Ming.
La base de cette pratique tient toute entière dans la formule lapidaire "Yin Yang Wuxing" : Yin Yang Cinq Eléments.
Il s'agit dans l'application de mettre en oeuvre le principe "Utilisation rationnelle de l'énergie dans le respect et la prospérité mutuelle".


Initiation au Touei-shou ou "poussées de mains"
Maryvonne et Marie Lise avec Gilles et Nico.

En réalité Touei shou se traduit littéralement par "mains qui se rencontrent" ; "mains qui se joignent" ; "mains qui s'associent".
Le chinois Touei Shou ( ou tuishou , duishou) correspond exactement on dirait presque mot pour mot si il ne s'agissait pas de "caractères" au japonais "Kumi Te" ou "Gumite". En japonais Kumi ou Gumi signifie littéralement "associer".
Ce qui est très différent du "Randori" dont les caractères signifient textuellement : Ran (ou Lan en chinois)- chaos (bordel, foutoir, merdier, boxon - désolé mais c'est ainsi !) Do (ou Tao en chinois) - la Voie, le chemin, le principe) et Ri (Shi en chinois) le jeu, la pratique donc Lan Tao Shi - le "jeu d'une voie merdique".
Donc "faites n'importe quoi et marrez vous bien !"

Le développement durable ?
Tout un programme.
Mais qui est déjà âge de quelques millénaires en Chine et qui, probablement, a encore de beaux jours devant lui.
Il s'agit d'une constatation.


Une "Forme de Terre" entre Lionel et Yohan

"Wu Xing", les "Cinq Eléments" (ou mouvements, dynamismes, formes, tropismes, actions...) issus du Yin Yang correspondent à des "matérialisations" de l'utilisation rationnelle de l'énergie.
Les Chinois de la période classique n'ont pas attendu le fameux "Grenelle" pour se préoccupper de l'environnement et des rapports que celui-ci entretenait avec l'être humain et ses activités !
Malheureusement ces principes ont été "oubliés" au profit du profit et la Chine actuelle copie servilement l'Occident dans ce qu'il a pu engendrer de plus destructeur à la fois pour l'être humain et pour l'environnement.
Une fuite en avant dans le soit disant progrès.


Une forme de Métal entre Madoka et Christian

Le développement durable existait pourtant déjà plusieurs siècles avant notre ère et se prolonge encore dans certaines activités humaines dont les Arts Classiques du Tao.
La Chine constitue donc un excellent modèle mais, aussi, il faut en convenir, un détestable exemple en matière de pollution et de destruction de l'environnement et de l'être humain dans ses aspirations les plus élevées.


Une poussée double entre les deux Alain
Le principe de la clé de voûte et de l'arc boutant.

Nous préfèrons nous baser sur le modèle et ne pas suivre l'exemple.
Pour les "Cinq Eléments", par exemple, qui sont "modélisés" dans des pratiques corporelles définies depuis des siècles sinon depuis deux millénaires nous remarquons simplement que

Les "formes" ou "mouvements" de Terre correspondent à l'énergie de la "bio-masse" constituée par la transformation de l'organique.
Les "formes" ou "mouvements" de Métal sont liés à l'utilisation rationnelle de l'énergie terrestre (énergies d'inductions liées à la récupération de la chaleur, donc de l'énergie, puisée dans la terre.
Nous rappelons que le principe du Métal correspond dans la conception chinoise à tout ce qui est minéral (minerai de métal) mais également à la présence d'une sphère de métal en fusion au niveau du centre de la terre
L'influence du Métal est donc à la fois correspondance avec le mouvement tellurique profond mais également tout ce qui attrait à la minéralisation.
Les "formes" ou "mouvements" d'Eau correspondent à l'énergie mise en oeuvre par tout ce qui est principe liquide en mouvement. Cette énergie est encore sous-exploitée si on observe la puissance développée par les mouvement océanique ou l'énergie fabuleuse mise en oeuvre par la fonte des glaces. On constate le phénomène mais on est incapable de simplement imaginer qu'il puisse être utilisé pour fournir de l'énergie à toute la planète sans en modifier le comportement.

 


Les arbres et le ciel au dessus de la pratique

Les "formes" ou "mouvements" du Bois correspondent évidemment aux énergies renouvelables produites par la forêt mais également par le vent et, au delà par les mouvements climatiques également inutilisés. Dans cette optique le chauffage au bois et l'éolienne, fut-elle le produit technologique en pointe, ne sont que de minables avatars liés à la préhistoire de l'utilisation rationnelle des énergies de la nature.
Les "formes" ou "mouvements" de Feu correspondent bien évidemment à l'utilisation rationnelle de la puissance solaire, donc de la chaleur du soleil, mais également, ce qui sera probablement l'énergie du futur, au vent solaire et aux diverses manifestations cosmiques qui, actuellement, sont considérées comme perturbatrices.
Dans la vision énergétique chinoise ces "éléments" ne sont pas "séparés" comme dans la conception "écologique" occidentale mais agissent par inter-actions d'engendrement et de domination et constituent alors une force unique qui s'apparente au "Qi".
Mais évidemment cela n'intéresse pas grand monde et il demeure difficile de faire comprendre qu'une "modélisation" corporelle pourrait servir de modèle à une autre conception énergétique.
Il vaut mieux produire des taxes que de l'énergie !


Pratique au bâton du contrôle de l'énergie du Feu
L'Eau en noir contrôle le Feu en rouge.
Benjamin et Benoît.
Mais ce n'est ici qu'un pur hasard.


Dans ce stage initiation nous abordons également d'autres systèmes éducatifs comme la pratique du bâton et l'approche rationnelle des Arts du Poing de l'Externe que l'in nomme, en Chine, le Kung-Fu Wushu.


Il s'agit, bien évidemment, d'outils et non d'une fin en soi le fait de remuer même lentement et avec conscience n'étant qu'une simple étape dans le développement de l'individu éveillé et responsable.


Précisons, enfin, que nous respectons le principe édicté en Chine sous les Ming qui veut que, simplement, les "Trois doctrines soient Une" (San Jiao He Yi).

La bienveillance du bouddhisme, le détachement du taoîsme, la responsabilité du confucianisme peuvent tout à fait cohabiter ailleurs et autre part qu'en Chine !



Le retour au Gîte dans la bonne humeur
Même le chien Kiki se marre.



Le Stage Perfectionnement

 



Il est normalement destine aux pratiquants avertis et ayant une certaine expérience dans les arts dits"martiaux" ou dans les pratiques énergétiques ou d'éveil.
Comme chaque année depuis qu'il existe ce stage regroupe donc de nombreux enseignants, des "anciens" et des pratiquants confirmés.
Mais il est également ouvert à celles et ceux qui souhaitent un immergement plus profond dans la pratique et dans sa réalisation personnelle

C'est le moment privillégié pour parfaire les différentes pratiques attachées aux Arts Classiques du Tao.


Pratique du Tao-Yin Qigong au camp de base

Il permet de se replonger dans le Yi Yin Fa (Formes préparatoires) du Ling Pao Ming qui préfigure le Tao-Yin Fa le plus classique et ses diverses formes saisonnières et dites de "méditation".


Un bon groupe pour la pratique matinale

Mais également le moment de réviser les Tao, Tao Lu, Doan des Arts Internes et des Arts Externes de San Yiquan et des autres écoles représentées lors du stage.

Ainsi que les formes d'armes qui permettent la compréhension des "Arts Chevaleresques" donc de la tradition liée le plus profondément aux Arts du Poing.
Bâton, éventail de fer, épée, sabre, lance offrent un vaste panorama de pratique tandis que le "Bâton de l'Interne" de Yue Fei permet de retrouver les fondements des Arts du Pong interne et plus particulièrement du Xingyiquan.

Sans oublier les "à-cotés" proposés par les enseignants : Taijiquan (Tai Chi Chuan) de divers styles et écoles ; formes anciennes de l'Externe ; massages et automassages tant japonais que chinois ou d'extrême-orient et énergétique chinoise (phytothérapie, acupressure...).
Par tradition et un peu comme en vignon il existe donc désormais un stage "In" dirigé par Georges Charles et les Enseignants des Arts Classiques du Tao et un stage "Off" qui se met en place entre ces enseignants, les "Anciens" et les pratiquants.
De quoi occupper le temps et l'espace entre très tôt le matin et très tard le soir.
Ce qui n'empêche pas le découverte du terroir et de ses produits ainsi que quelques expériences gastronomiques pârticulières liées aux sac à l'os, aux tripoux, à la truffade, à l'aligot et autres plats locaux.

Le Gîte de groupe en effervescence

Le seul regret est que cette année, à cause du climat chaud et sec, les champignons, donc les découvertes mycologiques et mycophagiques ne furent pas au rendez-vous comme ce fut souvent le cas à Paulhac.
En résumé de nombreux stagiaires tant enseignants qu'anciens et néophites ont d'ores et déjà retenu leur hébergement pour la saison estivale 2010 !
Ce qui prouve qu'on vient et que souvent on revient à Paulhac.


L'équipe franco-sino-italienne
Avec Giovanni, Shawei, Fungo, Silvia et Olivier

 


On ne se laissera pas mourir de fin ni de tristesse.
Joel, Madoka et Christian.

Comme chaque année nous remercions chaleureusement Daniel et Isabelle Martin les sympathiques aubergistes du "Bon Accueil" ainsi que Monsieur le Maire de Paulhac et Madame qui nous reçoivent avec simplicité en leur village de la Margeride et sur leurs terres.



La bonne du curé de Paulhac a encore frappé cette pauvre bête à Auvers
Mais que faisait-elle donc là ?

 


Une ouverture sur la vallée face à la pratique


Est-ce qu'il y aura assez d'aligot pour tout le monde ?
Marché du Malzieu un jour de foire.
Non, ce n'est pas le Président de la République venu incognito au stage qui surveille les opérations !