Parkinson : quels sont les traitements naturels connus ?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


La maladie de Parkinson fait partie des maux pour lesquels un véritable traitement de guérison n’a pas encore été découvert.

Si les causes de cette maladie neurologique dégénérative demeurent inconnues, il existe toutefois des traitements naturels qui ont un véritable impact positif sur la santé des personnes atteintes.

Parkinson-quels-sont-les-traitements-naturels-connus-ce-jour

Quels sont les traitements naturels contre Parkinson ?

La L-dopa

S’il y a bien un traitement reconnu dont on se sert depuis des dizaines d’années pour soigner la maladie de Parkinson, c’est bien la L-dopa.

Ce que beaucoup ignorent par contre, c’est qu’il s’agit d’une substance naturelle.

Ce produit est en effet un acide aminé d’origine naturelle et végétale extrait pour la toute première fois de la « fève du marais », une légumineuse.

Il est produit en masse dès l’année 1960 pour le traitement de la maladie Parkinson à la suite de différentes études scientifiques.

La L-dopa constitue un traitement unique puisqu’elle est la seule à entraîner une augmentation de la production de la dopamine dans le cerveau.

C’est précisément une carence de cette molécule qui constitue la principale caractéristique de la maladie.

Elle est en effet essentielle pour le contrôle des mouvements du corps ce qui justifie les tremblements observés chez les personnes atteintes de Parkinson.

Vous pouvez avoir plus d’infos sur parkinsonquebec.ca.

Les vitamines et les épices

Il serait invraisemblable de croire que de simples vitamines ou des épices pourraient réellement agir sur une maladie aussi sérieuse que Parkinson.

Pourtant, c’est bien le cas.

De nombreuses études scientifiques montrent effectivement que l’une des caractéristiques de cette maladie est une carence en vitamine D.

Il est donc tout à fait normal de combler ce manque, surtout si l’on sait que cette vitamine a de nombreux bienfaits sur la santé.

Si au départ, on pensait que la vitamine D prévenait tout simplement la maladie de Parkinson.

Toutefois, ses effets ne le limiteraient pas à cet aspect.

Selon une étude japonaise, elle permet aussi de freiner la progression de la maladie.

Il est donc recommandé de faire quotidiennement le plein en vitamine D, que l’on ait la maladie ou non.

Par ailleurs, une épice en particulier agirait également contre la maladie de Parkinson.

Il s’agit de la cannelle de Ceylan.

Selon certaines études, cette dernière aurait la capacité d’inverser les effets de la maladie dans le cerveau.

Elle pourrait en conséquence constituer un réel remède de guérison.

Il s’agit cependant d’études menées sur des souris.

Cette épice devrait être testée sur des humains dans le futur.

L’activité physique

On ne cessera de le clamer : le sport possède de nombreux bienfaits pour la santé.

Certaines formes d’activités physiques seraient particulièrement efficaces pour traiter la maladie de Parkinson.

Il s’agit entre autres des exercices d’endurance, de souplesse ou encore d’équilibre.

S’il y a bien une activité sportive qui agit réellement sur cette maladie, c’est la musculation.

En réalité, les exercices physiques de haute intensité agissent véritablement sur le système nerveux central et par la même occasion sur les maladies neurologiques.

De plus, les impacts de la musculation sur la maladie de Parkinson ont encore été récemment prouvés par une étude danoise ainsi qu’une étude américaine.

Il est en conséquence recommandé aux personnes atteintes de ce mal de soulever deux ou trois fois par semaine des charges lourdes.

Avec de la persévérance, une réduction conséquente et durable des symptômes de la maladie pourrait être observée au bout de quelques mois.

Par ailleurs, une autre activité physique peut également être effectuée contre la maladie de Parkinson.

Il s’agit du tango qui connaît déjà un grand succès auprès des patients.

S’il est possible de traiter cette maladie tout en s’amusant, alors pourquoi s’en priver ?

En définitive, la maladie de Parkinson n’est pas une fatalité.

Bien qu’un traitement de guérison n’ait pas encore été trouvé, ces différentes approches naturelles permettent de soulager le mal.

Avec elles, il y a de fortes chances que l’on profite encore de plusieurs années de bonheur.


Articles connexes :

Comment faire baisser sa tension?

Comment respirer lentement et profondément?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Comment faire baisser sa tension?

Comment respirer lentement et profondément?