Migraine et grossesse : mal de tête quand on est enceinte?


Auteur : Loris Vitry (coach personnel) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Outre l’euphorie que ressent une femme en état de grossesse, les maux de tête peuvent constituer au quotidien une ombre au tableau.

Selon les statistiques médicales, la proportion de femmes enceintes sujettes aux épisodes de migraines se situerait entre 10 et 15 %.

En général, ce type d’affection se soigne aisément.

Toutefois, la prise de médicaments est peu indiquée à la future maman sauf sur prescription du médecin.

Heureusement, des astuces simples à pratiquer existent pour apaiser la douleur.

Migraine-et-grossesse-le-mal-de-t-te-quand-on-est-enceinte

Migraines des femmes enceintes : à quoi sont-elles dues ?

À l’heure actuelle, les chercheurs en médecine néo-natale n’ont pas encore cerné tous les contours de ces migraines que redoutent certaines femmes enceintes.

D’après la science, il semblerait qu’un profil donné de femmes y serait prédisposé, car toutes n’en sont pas victimes.

Des liens de causalité ont notamment été établis avec différents facteurs.

En premier, les spécialistes ont ciblé les variations qui surviennent au niveau des taux d’hormones féminines, un déséquilibre dans la circulation sanguine.

L’environnement externe, l’exposition à des situations stressantes sont également susceptibles de générer ces maux de tête chez les futures mères.

La plupart des remèdes médicamenteux sont contre-indiqués dans cette circonstance.

Bien qu’il soit une molécule couramment utilisée face aux migraines, même le paracétamol n’est permis que ponctuellement, et cela sur avis d’un praticien de la santé.

Toutefois, les solutions naturelles sont davantage préconisées aux femmes.

Elles vont des massages aux conseils nutritionnels en passant par les activités sportives.

Vous pourrez avoir plus d’infos sur allobebe.fr.

Le massage des tempes et du cuir chevelu

Le massage de certaines zones de la tête peut contribuer à dissiper une migraine.

C’est le cas par exemple des tempes.

Les canaux sanguins situés à ce niveau peuvent facilement être détendus sous l’action d’un massage des doigts.

En effet, plus les vaisseaux sont contractés, plus la douleur se fait intense.

Les spécialistes du massage et de l’acupuncture sont unanimes sur l’intérêt d’exercer des pressions sur cette partie pour soulager les maux de tête chez la future maman.

Un massage du cuir chevelu peut se révéler également bénéfique, car le crâne dispose d’une riche vascularisation.

Il est recommandé toutefois de solliciter quelques conseils auprès d’un professionnel afin de connaître les spécificités de cet exercice : sens du massage, durée, etc.

Les bienfaits des tisanes

Utilisées depuis des millénaires, les tisanes constituent des palliatifs naturels qui ont soulagé les femmes enceintes contre les migraines par le passé.

L’efficacité du gingembre face aux inflammations et plus particulièrement aux migraines est notamment exploitée depuis longtemps par la médecine traditionnelle.

Le gingérol, principe actif de la racine, serait impliqué dans le soulagement des victimes.

Ce dernier permet en effet de réduire l’action des molécules internes qui concourent à entretenir la douleur inflammatoire.

Il s’agit en l’occurrence des prostaglandines.

Pour calmer les céphalées, la femme a le choix entre respirer les vapeurs de l’infusion ou boire la tisane.

À l’instar du gingembre, la menthe préparée en infusion apaise également les maux de tête chez la femme enceinte.

Grâce au pouvoir calmant du menthol qu’elle contient, la circulation du sang est régulée.

La femme en état de grossesse peut en consommer ou l’utiliser pour imbiber des compresses qui seront appliquées sur le front.

Les autres remèdes pour calmer les migraines chez les femmes enceintes

L’eau froide constitue probablement le remède le plus simple à utiliser face aux migraines grâce à son effet vasoconstricteur.

Il suffit à la femme de s’en mouiller le visage, principalement le front et les tempes lors des épisodes de céphalées.

Par ailleurs, la pratique des exercices de relaxation ou recourir aux conseils d’un obstétricien peut aider à comprendre comment détendre nerfs crâniens et muscles du cou.

De même, la marche permet d’apporter de l’oxygène au cerveau et d’évacuer les tensions physiques sources de stress.

Conclusion

Pour une femme, l’expérience de la grossesse peut être agréablement vécue malgré la survenue des maux imprévisibles, dont les migraines.

Massage et tisanes sont quelques-unes des méthodes à utiliser dans cette circonstance.

Toutefois, pour des raisons de grande sécurité sanitaire, il est préconisé de toujours informer son médecin traitant.


Articles connexes :

Comment respirer lentement et profondément?

Insomnie: Le yoga pour dormir profondément?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Comment respirer lentement et profondément?

Insomnie: Le yoga pour dormir profondément?