FAUX ARBRES DANS LE PAYSAGE !

On connaissait les faux-culs voici les faux-arbres des faux-culs !


par Georges Charles



Un faux arbre repéré près de Champagne sur Oise


Quoi de plus sympa qu'un arbre ?


Sauf lorsqu'il dissimule des antennes et des caméras !


Hou ! Hou ! Méfiez vous...

Faux arbre Champagne sur Oise
Vu de plus près. Les taches lumineuses bleues indiquent qu'il vous observe !

faux arbre Champagne sur Oise
En regardant bien on distingue les antennes.

 

Le camouflage : une science militaire désormais utilisée par des "civils"

Suivant un texte publié par l'Historial de Péronne ce camouflage ne date pas d'aujourd'hui :
La preuve

"Le camouflage doit tromper les observateurs ennemis. Il doit aussi permettre d'observer mieux et plus sûrement. De là l'invention des faux arbres en métal fabriqués et peints à l'imitation d'un arbre véritable. Creux, blindés, ils permettent de s'installer en hauteur et d'épier par des fentes "

Pendant la Grande Guerre de 14 18 plusieurs peintres renommés aidèrent, de chaque coté du front, à camoufler de faux arbres. Mais également de faux cadavres de soldats ou de chevaux, de faux rochers.

 


André Mare : l'orme de Vermezeere


Historial de la Grande Guerre Péronne
C sesam
cliquer sous le lien en dessous pour l'original

http://www.art-ww1.com/fr/texte/027text.html

Avant les militaires surveillaient d'autres militaires : les ennemis
Aujourd'hui ce sont des civils qui surveillent d'autres civils
Sont ils leurs ennemis ?

Le seul problème est que jadis les militaires espionnaient des militaires.
Donc des ennemis.
Mais qu'aujourd'hui ce sont des civils qui espionnent des civils.
Sont ils des ennemis ?
Il serait bon de le préciser.

Il n'est de nouveau que ce qui a été oublié :

Toujours très rationnels les Etats Unis développèrent le procédé et le Général
Georges O Squier déposa même un brevet de faux arbre-radio !



Le Géneral George O Squier

 


Et son fameux brevet

Des faux arbres dissimulant des antennes
et probablement des caméras



Entre temps cela s'est quelque peu amélioré.
Si on peut dire !

 


Bon, ça c'est une antenne ou plutôt un pylône porteur d'antennes !

 


Et là par contre, le gros pépère qui ressemble un tant soit peu à un arocaria c'est un arbre-pylone.


Donc un faux arbre (brevet européen EP 1 1024 550 A1) !


Surveillerait-il quelque chose ?

Ou quelqu'un ?

 


Souriez, vous êtes probablement filmés et bombardé d'ondes radios

 

Mais tout le monde s'en fout.

Puisque personne, ou presque, ne regarde plus les arbres.

Mais eux désormais vous regardent !

 


Garde à vous !


Au rapport Brigadier Feuillu.

Sur un site Etazunien on découvre des faux arbres, des faux cactus, des faux rochers, des fausses cheminées, de faux lambris et il n'est pas question, comme en France, de "problèmes d'environnement visuel" mais d'espionnage du voisinage.
Au moins c'est clair.

L'argument de vente est qu'un arbre-pylône s'inclut plus facilement dans l'environnement qu'une antenne-pylône qui suscite toujours la méfiance des riverains.

Le fait que ce soit un faux arbre ne modifie en rien le bombardement subi par le voisinage, mais celui-ci accepte mieux l'arbre qu'une antenne de métal.

Mais admettons aussi que celles et ceux qui se plaignent de l'installations de telles antennes sont souvent les premiers à se plaindre auprès de leurs opérateurs de la mauvaise réception des ondes sur leur portable !

Il suffit d'observer le nombre de mamans qui attendent leurs bambins à la sortie de l'école avec le portable vissé à l'oreille.