Accouchement : comment respirer pour pousser ?


Rédaction: Loris Vitry (professeur de Yoga) et Cathy Maillot (ostéopathe D.O).

Avertissement: ce site d'informations alternatives ne remplace pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Faire un enfant est ce qu’il y a de plus merveilleux dans la vie, dit-on.

Cependant, lorsque la femme n’est pas suffisamment préparée, l’accouchement devient pour elle la phase la plus stressante de toute sa vie.

C’est donc dans l’objectif de préparer les futures mamans à l’accouchement que cet article est proposé.

Accouchement: comment respirer pour pousser ?

Il présente les techniques de respiration pour pousser le jour de l’accouchement.

Découvrez-les !

L’inspiration bloquée pour pousser

C’est l’une des techniques de pousse les utilisées mais qui est pourtant de plus en plus remise en question.

Elle consiste à remplir les poumons d’air tout en bloquant la respiration en apnée.

Il faut noter qu’elle est pratique lorsqu’elle est bien appliquée.

Elle a pour rôle de pousser le diaphragme à faire des pressions sur l’utérus.

Aussi, faut-il ajouter qu’elle permet de mieux booster les contractions utérines, les muscles périnéaux ainsi que les muscles abdominaux.

Pour la réussir, il est conseillé d’inspirer profondément jusqu’à ce que les poumons soient remplis.

Ensuite, il est nécessaire de tirer les mains derrière les cuisses tout en déclenchant une hyper flexion.

Cela rend plus facile la pousse vers le bas.

Il faut aussi tâcher de pousser en relevant la tête tout en gardant le menton collé à la poitrine.

Ainsi, contracter tous les muscles de l’abdomen pour faire de pression sur l’utérus semble tout de même important.

Toutefois, il faut savoir que les pressions doivent se faire avec plus de délicatesse et de douceur pour éviter des éventuelles déchirures.

L’expiration forcée pour pousser lors de l’accouchement

Cette technique permet d’exercer une pression progressive sur le périnée.

Cela l’aide à mieux dilater et à bien étirer.

Même si elle semble moins pratique que la première, il faut préciser que son risque de déchirures paraît moindre.

Pour la réussir, la femme doit vider ses poumons tout en poussant jusqu’à la fin de l’expiration.

Mais, si elle commence à ressentir de fortes contractions, elle a la possibilité d’inspirer avec force et d’expirer avec douceur sans oublier de pousser vers le bas.

Elle peut garder les lèvres pincées, ce qui lui facilite la gestion de l’expiration.

Suivre les conseils de la sage-femme est donc conseillé pour réussir facilement cette technique.

Renforcer le périnée pour pousser lors de l’accouchement

Faire plusieurs exercices sur les muscles du périnée est indispensable pour faciliter l’accouchement le jour J.

Ces exercices sont tout de même importants pour éviter à la femme, les incontinences après l’accouchement.

Ces exercices peuvent commencer déjà dès le 8ème mois de grossesse.

Toutefois, il faut dire que c’est sur la base des résultats que révèlent les échographies faites par la mère que cette dernière peut s’engager ou non dans ces différents exercices.

Par exemple, lorsque le résultat montre qu’elle et le bébé sont en pleine forme, elle a la possibilité de pratiquer ces exercices.

Une fois engagée dans ces pousses, elle doit beaucoup contracter son corps tout en poussant fortement.

Aux poussées, elle peut respirer profondément.

Aux contractions, elle doit suffisamment se reposer.

Pour plus de praticité, elle peut changer au besoin de position toutes les 4 poussées.

Pour facilement y parvenir, il est conseillé qu’elle prenne appui sur un support pour concentrer si possible toutes ses forces vers le bas en se focalisant sur les abdos.

Enfin, elle doit suivre les conseils de la sage-femme lors de l’accouchement.

Les techniques présentées ci-dessus sont toutes efficaces.

Cependant, il est recommandé à la femme enceinte de ne pas négliger les avis de la sage-femme.

Toutefois, pour se préparer efficacement à l’accouchement, le mieux est de suivre un programme précis et complet qui prend en compte le corps et l’esprit.


🔥 Que voulez-vous apprendre ?

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Acouphènes : comment les faire disparaître ?

Acné : comment s’en débarrasser ?