Insuffisance cardiaque : comment guérir ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Après avoir diagnostiqué l’insuffisance cardiaque chez un sujet, il est important d’identifier une cause curable.

Cette insuffisance peut être due à plusieurs facteurs, dont une maladie coronaire pouvant être soignée par angioplastie, une maladie valvulaire ou autres.

Une fois, la cause identifiée, il serait alors plus facile de guérir cette insuffisance.

Focus sur l’insuffisance cardiaque !

Insuffisance cardiaque : comment guérir ?

Le mode de vie et les règles d’hygiène ou de diététique

Afin d’éviter les complications en cas d’insuffisance cardiaque, il convient de respecter certaines règles d’hygiène et d’opter pour un régime hyposodé.

Il est ainsi recommandé :

  • de ne pas consommer les aliments riches en sel comme le fromage, la charcuterie, les conserves, les aliments industriels et autres ;
  • d’avoir recours aux alternatives du sel ;
  • de réduire considérablement la consommation d’alcool à moins de 2 ou 3 verres ;
  • d’arrêter de fumer ;
  • d’effectuer des activités sportives telles que la natation ou la marche.

Si vous êtes une personne âgée, il serait judicieux d’éviter un régime hyposodé trop strict.

En dehors de ces conseils, il s’avère indispensable de vous reposer.

Les traitements médicamenteux contre l’insuffisance cardiaque

Le traitement de l’insuffisance cardiaque consistait par le passé à utiliser des diurétiques dans le but d’éliminer le sel et l’eau en excès pour favoriser un bon fonctionnement du cœur.

Si ces solutions sont toujours utilisées, elles sont accompagnées d’autres catégories de médicaments. 

Il s’agit des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine II (IEC).

D’après des études, les IEC sont très utiles pour ce traitement et sont recommandés par les médecins en premières intentions chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque.

Par ailleurs, il existe une autre catégorie de médicaments très importante dans le traitement d’une insuffisance cardiaque.

Ce sont des bêtabloquants dont les actions consistent à bloquer les effets de l’adrénaline.

Il est également recommandé d’utiliser d’autres médicaments aboutissant au même résultat dont les digitaliques.

C’est une solution ayant pour objectif d’assurer le ralentissement et la régularisation des battements du cœur.

Dans tous les cas, votre médecin sera plus à même de vous prescrire le traitement adapté à votre situation.

Le dispositif implantable cardiaque

En cas de résistance aux méthodes médicamenteuses, le médecin en charge de votre cas peut vous proposer une stimulation biventriculaire.

L’implantation d’un défibrillateur automatique implantable (DAI)

Sa mise en place se fait sous anesthésie locale et à la suite d’une incision de 4 à 5 cm permettant de disposer le boîtier en dessous ou au-dessus du muscle pectoral.

La pose d’un stimulateur cardiaque

Cette solution vise à activer le rythme cardiaque en cas de ralentissement intense de celui-ci.

L’opération consiste à réaliser une petite incision cutanée et à introduire dans la zone de la clavicule des sondes-électrodes à travers les veines et à les pousser vers le cœur.

Le recours à la transplantation cardiaque peut agir sur la qualité de vie du patient et augmenter sa survie.

Cependant, c’est un traitement qui n’est exempt d’effets secondaires.

Vous le savez désormais, le traitement d’une insuffisance cardiaque passe d’abord par votre mode de vie puis par des solutions médicamenteuses jusqu’à parfois l’implantation cardiaque qui n’est pas sans effets indésirables.


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Jalousie maladive : comment se soigner ?

Comment booster et réparer son métabolisme trop lent ?