Alzheimer : comment lutter contre la maladie ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative incurable du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire.

C’est la cause la plus fréquente de démence chez l’être humain.

Aucun traitement ne permet actuellement de guérir de cette maladie, mais on sait comment lutter contre sa survenue.

Alzheimer : comment lutter contre la maladie ?

Voici quelques mesures à prendre pour éviter, retarder ou tout au moins lutter contre cette dernière.

Comprendre l’Alzheimer pour mieux lutter contre elle

Le premier symptôme est souvent des pertes de souvenir, se manifestant initialement par des distractions mineures qui s’accentuent avec la progression de la maladie.

C’est d’abord la mémoire à court terme qui est affectée.

Les souvenirs plus anciens sont cependant relativement préservés.

L’atteinte neurologique s’étend par la suite aux cortex associatifs frontaux et tempo-pariétaux, se traduisant par des troubles cognitifs plus sévères et la perte de la mémoire à long terme.

La destruction des neurones se poursuit jusqu’à la perte des fonctions autonomes et au final, le décès de la personne atteinte.

S’il n’y a toujours pas de remède, il y a heureusement quelques astuces pour lutter contre elle.

L’hygiène alimentaire

La première mesure est de limiter sa consommation de viande et plus particulièrement de viande issue des élevages industriels, car elles contiennent souvent des toxines.

Un régime équilibré, riche en fruits (dont les fruits rouges) et légumes (dont ceux à feuilles type choux) est recommandé.

Étant riches en antioxydants, ces derniers permettent de lutter contre la production de radicaux libres en excès qui sont toxiques pour les neurones.

Plusieurs études épidémiologiques ont aussi montré que de trop faibles concentrations plasmatiques en oméga-3 constituent un facteur de risque vis-à-vis de plusieurs types de démences, dont celle d’Alzheimer.

Il est donc conseillé d’éviter des carences en acides gras oméga-3, en particulier en acide linolénique (ALA) et le potentiel de protection de ces lipides, présumés capables de moduler l’inflammation cérébrale.

Pour avoir de bons apports en acides gras oméga-3, il suffit de consommer des poissons gras à raison de 3 portions par semaine en privilégiant les petits (maquereaux, sardines, anchois, etc.).

La vitamine D est aussi efficace contre Alzheimer.

Les femmes âgées de 80 ans en moyenne qui ont des apports alimentaires en vitamine D les plus importants, ont 4 fois moins de risques de développer la maladie d’Alzheimer que les autres.

Celles qui s’exposent régulièrement au soleil à la mi-journée (moment auquel la synthèse de vitamine D dans la peau est maximale) diminuent de moitié le risque de développer la maladie.

D’après les chercheurs de l’association américaine de neurologie, une consommation régulière de légumes verts préserve également les fonctions intellectuelles.

Rester actif

L’exercice physique tout au long de la vie pourrait prévenir le risque de la maladie d’Alzheimer en diminuant le risque d’hypertension et d’accident cardiovasculaire.

Le maintien d’une activité cérébrale (lecture, jeux de société, radio et télévision), physique (loisir, sports…) et un réseau social étendu pourraient également protéger contre la survenue de la maladie d’Alzheimer.

Ce sont autant l’intensité que la variété des activités intellectuelles qui seraient à l’origine d’un effet protecteur.

Que retenir ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative, c’est-à-dire qu’elle entraîne de manière lente progressive et actuellement irréversible un dysfonctionnement puis la mort des cellules nerveuses (les neurones) du cerveau.

Il n’existe pas encore de traitement curatif pour la maladie. 

Mais certains facteurs permettent de lutter contre sa survenue.

Il faut notamment avoir une bonne hygiène de vie, faire du sport ou encore avoir une alimentation saine.


Articles connexes :

Avis sur les cours de yoga en ligne ?

Allergie au pollen : comment lutter ?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Avis sur les cours de yoga en ligne ?

Allergie au pollen : comment lutter ?