Essoufflement pendant la course à pied : que faire ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Les activités physiques et/ou sportives sont généralement suivies d’essoufflement.

C’est le cas par exemple de la course à pied.

Pour cette activité typique, il est même courant que l’essoufflement se ressente pendant que l’activité est encore en cours.

Qu’est-ce qui explique ce fait ?

Comment en venir à bout ?

On en parle dans le présent article.

Essoufflement pendant la course à pied : que faire ?

Qu’est-ce qui cause l’essoufflement pendant la course à pied ?

L’essoufflement est le couronnement logique des activités qui nécessitent un effort intense.

Il se caractérise par une accélération du rythme cardiaque et donc, par un apport d’oxygène en quantité plus importante.

Généralement, il s’agit d’un fait normal pour lequel il ne faut pas s’alarmer.

Cependant, lorsque l’essoufflement survient après un effort très minime, au début d’une course à pied par exemple, il y a lieu de s’inquiéter.

Les nombreuses causes susceptibles de causer cette situation peuvent être catégorisées en deux groupes : les troubles du poumon et les troubles du cœur.

Les pathologies cardiaques responsables de ce mal sont généralement : l’hypertension artérielle pulmonaire, l’hypotension, l’insuffisance cardiaque, et la sténose aortique.

Pour les pathologies respiratoires, on peut citer : l’asthme, la pneumonie, les pneumopathies, la mucoviscidose, la tuberculose.

L’essoufflement peut s’accompagner de douleurs à la poitrine ou des œdèmes des jambes.

La fièvre, la toux, le sifflement pendant la respiration sont également des maux qui peuvent s’associer à l’essoufflement trop rapide.

Lorsque cela se présente ainsi, le mieux est de chercher des voies et moyens pour y pallier assez tôt.

Comment vaincre l’essoufflement pendant la course à pied ?

Pour venir à bout de l’essoufflement inhabituel pendant la course à pied, le recours le plus rassurant, c’est la consultation médicale.

Le médecin peut alors vous faire faire un examen complet afin d’identifier la cause réelle de votre mal.

Pour ce faire, les analyses porteront essentiellement sur le cœur, sur les poumons et au besoin, sur d’autres parties du corps.

Pour le traitement, le médecin prendra en compte vos antécédents.

Ainsi, selon le cas, il pourra alors proposer un traitement médicamenteux ou vous donner des conseils pour mener une vie plus saine.

Pour ce qui concerne le traitement médicamenteux, c’est généralement un antibiotique qui est prescrit par le médecin lorsque l’essoufflement est la conséquence d’une pathologie respiratoire ou cardiaque.

Et si c’est l’asthme qui est à la source de la situation, le traitement sera un peu différent et nécessitera des inhalations.

Pour en venir aux habitudes de vie souvent conseillées par les médecins, on peut citer, l’arrêt de fumer aux personnes qui développent une dépendance au tabac.

Pour celles qui sont trop corpulentes, il est recommandé un régime pour perdre du poids.

Ne pas s’exposer à la pression atmosphérique et ne pas séjourner en altitude peuvent également vous permettre de vaincre l’essoufflement anormal pendant votre course à pied.

En définitive, il faut simplement retenir concernant l’essoufflement pendant la course à pied qu’il s’agit d’un phénomène courant certes, mais qui n’est pas hasardeux.

Néanmoins, les sujets peuvent se rassurer car il existe bel et bien des traitements qui permettent de venir à bout de cette situation.

Votre médecin saura vous conseiller tout en vous orientant vers le traitement qui s’adapte le mieux à votre cas.


Articles connexes :

Quel brûleur de graisse naturel choisir ?

Comment soulager une dyspnée respiratoire ?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Quel brûleur de graisse naturel choisir ?

Comment soulager une dyspnée respiratoire ?