Douleur en position assise prolongée : comment l’éviter ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Pour la plupart des travailleurs, la position assise est la plus convenable pour les différentes activités de la journée.

Selon l’activité cependant, elle peut être prolongée ou non et ceci n’est pas sans conséquence sur l’organisme.

Voici un article qui vous permet d’avoir plus d’informations sur les conséquences de cette position sur le corps humain et les solutions convenables.

Douleur et position assise prolongée : comment l'éviter ?

Quelles sont les conséquences de la position assise prolongée sur le corps humain ?

Il n’est pas rare de voir des personnes assises pour exercer leurs activités, mais lorsque cette assise est prolongée, certains organes ou certaines articulations du corps en subissent les conséquences.

Commençant par le bassin, on constate une rétroversion vers l’avant.

C’est-à-dire que le haut de votre dos est posé sur un dossier de fauteuil alors que le bas du dos se retrouve dans le vide.

Cette position entraîne un arrondi au niveau des vertèbres lombaires de la colonne vertébrale.

Dans un second cas, vous pouvez constater que le haut du dos est plutôt arrondi pendant que la tête est un peu plus orientée vers l’avant.

Dans cette situation, votre colonne vertébrale forme un arc arrondi entre le bassin et l’épaule où vous avez une compression des organes.

Cette position favorise les douleurs au niveau de votre dos.

Dans une position où la colonne vertébrale est arrondie, la partie lombaire a une courbe inversée, ce qui provoque la déformation des disques intervertébraux.

Une compression à l’avant et un étirement à l’arrière constituent entre autres la base des douleurs et la fragilité au niveau des disques.

Le diaphragme est aussi concerné lorsque vous restez constamment dans cette position.

Il est en effet bloqué en position haute et vous avez du mal à inspirer.

Ce blocage favorise une position verticale de l’estomac et conduit à des lourdeurs lorsque vous mangez.

Le maintien du diaphragme dans cette position a aussi des répercussions sur le côlon transverse.

Les fermetures d’angles coliques droit et gauche favorisent sa descente et entraînent le ralentissement de la masse fécale, cause de constipation et de ballonnement.

Quelles sont les solutions contre les douleurs d’une assise prolongée ?

Tenant compte de tous les effets que la position assise prolongée a sur le corps humain, il est conseillé de limiter cette position pendant vos journées de travail.

Vous pouvez aussi fractionner votre temps assis en y intégrant de courtes pauses de quelques minutes afin de redresser votre colonne vertébrale.

En plus de cette recommandation, il est nécessaire que vous adoptiez une position assise correcte et éviter de rester immobile trop longtemps.

Pour une position assise correcte, il faut que le haut du dos et l’arrière du bassin soient en contact avec le fauteuil.

Vous devez avoir vos fesses collées au siège, les yeux à la hauteur de l’écran à une distance de 50 cm afin d’éviter de vous pencher en avant.

Toutefois, il est difficile de se maintenir dans cette position alors, vous pouvez mettre un coussin entre le dossier et les lombaires de la colonne vertébrale.

Lorsque vous êtes en voiture, votre siège doit former un angle droit et à distance convenable avec le volant.

Ce réglage vous permettra de conduire avec le haut du dos collé au dossier de votre siège.

Voilà !

Vous savez désormais comment éviter les douleurs après être resté longtemps assis.

Prenez les bonnes résolutions pour éviter les douleurs dans le dos.


Articles connexes :

Eczéma : comment s’en débarrasser naturellement ?

Douleur en bas du dos : comment la soulager ?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Eczéma : comment s’en débarrasser naturellement ?

Douleur en bas du dos : comment la soulager ?