Comment faire pour pratiquer le pranayama ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Le terme pranayama est issu du sanskrit « prana » et « yama ».

« prana » désigne l’énergie vitale universelle ou encore le souffle et « yama » le contrôle de cette énergie.

Le pranayama est une discipline du yoga qui s’appuie sur des exercices du souffle.

Comment faire pour pratiquer le pranayama ?

Il a pour but d’apprendre à maîtriser ou à contrôler l’énergie vitale universelle.

Il est encore défini comme l’art de la maîtrise de la respiration.

Découvrez dans cet article, différentes techniques connues à ce jour pour faire le pranayama.

La technique du KAPÂLABHÂTI

Cette technique vise à vider votre mental du stress et des préoccupations de tous les jours.

Elle travaille essentiellement sur l’expiration.

Elle se pratique en position assise et le dos redressé verticalement.

Elle consiste en une série d’une centaine d’expirations par minute fortes et rythmées.

Lors de l’expiration, le ventre doit être comprimé et l’air expulsé comme pour se moucher.

Le frottement de l’air dans les narines à sa sortie, produit un son.

A chaque expiration, prononcez silencieusement le son “Om”.

A l’inspiration, faites entrer légèrement de l’air dans vos poumons en décontractant votre ventre.

L’exercice peut prendre une à cinq minutes.

Après cela relâchez votre souffle et continuez à respirer normalement pendant une minute environ.

Reprenez la série deux ou trois fois encore.

La technique du BHASTRIKÂ

Elle a pour objectif de libérer les énergies et de développer la force et la quiétude.

Elle se pratique en position assise, les genoux sur le tapis.

La colonne vertébrale droite, le bassin vers l’avant et la cage thoracique largement ouverte.

Dans cette technique toute votre attention doit être exclusivement sur l’abdomen.

La respiration sera donc abdominale.

L’expiration et l’inspiration sont actives, équilibrées et puissantes.

Produisez entre 100 et 120 respirations rapides et régulières toutes les 2 minutes.

Alternez avec une phase de rétention à poumons pleins ou à poumons vides d’une trentaine voire soixantaine de secondes.

Pendant la phase de rétention, vous devrez associer la contraction de l’anus et de la glotte et rétracter l’abdomen.

Ceci permettra de maintenir une rétention longue et hermétique.

Veillez à ce que cette technique ne provoque pas chez vous un état d’agitation ou d’essoufflement.

La technique du SAMAVRITTI

Idéale pour les personnes émotives, coléreuses ou hypertendues, cette technique est efficace pour assurer un bon rythme cardiaque et un sommeil apaisé.

Elle confère de l’assurance et de la confiance en soi.

La technique du Samavritti vise à pratiquer sur un même nombre de secondes, les différents temps de respiration.

Il s’agit de l’inspiration, du temps d’arrêt une fois les poumons remplis d’air, de l’expiration et du temps d’arrêt une fois les poumons vidés de l’air.

Idéalement le rythme moyen de respiration est de 5 secondes.

Pour pratiquer cette technique, il convient de se concentrer en fermant les yeux.

Pendant l’inspiration et l’expiration, concentrez-vous sur la circulation du souffle entre le centre d’énergie de la base et celui du front.

Gardez le regard fixé sur l’axe vertébral qui relie les deux centres d’énergie.

La pratique peut durer entre 5 à 15 minutes.

Pour conclure

Les techniques de souffle du pranayama sont d’une efficacité indéniable.

Néanmoins mal pratiqué ou s’ils ne vous sont pas adaptés, ils peuvent vous détruire au lieu de vous régénérer.

Pour la simple et bonne raison, que chaque individu est différent.

Et bien entendu, chaque individu a ses propres problématiques.

Ainsi, avant de se lancer les yeux fermés dans les exercices de pranayama, le mieux est de faire un point de sa situation physique, psychologique et émotionnelle avec par exemple un coach en respiration comme Loris Vitry ou encore un ostéopathe tel que Cathy Maillot.

De cette façon vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réaliser les bons exercices adapté à vous.


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Comment faire une remise en question ?

Comment faire pour enlever la cellulite ?