Comment arrêter les sifflements dans les oreilles ?


Auteur : Loris Vitry (thérapeute holistique) et Cathy Maillot (ostéopathe).

Avertissement : Consultez obligatoirement votre médecin en matière de santé.


Les sifflements dans les oreilles font partie des acouphènes et peuvent être très gênants.

Ils peuvent avoir des causes variées ce qui peut rendre leur traitement difficile.

Ils peuvent vous empêcher de vous concentrer, vous irriter, vous causer des insomnies, etc.

Cela implique donc que vous trouviez comment traiter ces sifflements dans vos oreilles.

Comment-arr-ter-les-sifflements-dans-les-oreilles

Tentez d’oublier vos sifflements

L’une des astuces pour arrêter le sifflement consiste à les oublier. Pour y arriver, vous pouvez avoir plus d’infos sur letemps.ch.

Néanmoins, vous pouvez vous focaliser sur un autre bruit au lieu des sifflements.

Vous pouvez écouter de la musique par exemple en veillant à ne pas trop monter le volume.

Retenez que lorsque vous vous concentrez sur une activité qui requiert toute votre attention, vous avez de fortes chances d’être libéré des sifflements.

Donnez des coups modérés sur le crâne

Quelle que soit l’origine des sifflements de vos oreilles, les coups sur le crâne peuvent être un traitement efficace.

Pour commencer, vous devez couvrir vos oreilles avec la paume des mains de manière à avoir vos doigts posés à l’arrière de votre tête et veiller à ce que vos majeurs se touchent.

Ensuite, positionnez vos index au-dessus de vos majeurs pour les retirer grâce à un mouvement de claquement des doigts.

Une fois vos doigts retirés, il sera question de donner des coups légers au niveau de votre nuque sans enlever vos paumes.

Si le bruit peut paraître très fort, ce n’est rien d’anormal.

Vous devez continuer ce claquement une cinquantaine de fois : les sifflements auront considérablement diminué ou disparu.

Vous pouvez aussi adopter l’exercice du tambour céleste qui consiste à fermer l’oreille à hauteur du tragus avec le majeur.

Il suffit donc de donner à 36 reprises, des tapes légères sur l’ongle du majeur avec l’un des doigts de l’autre main.

Recourez à l’ail, au romarin ou au Ginkgo biloba

L’une des causes des sifflements des oreilles peut être une forte pression artérielle.

Il existe des aliments qui peuvent vous aider à baisser cette pression grâce à leur effet hypotenseur.

L’ail et le romarin en sont quelques exemples.

Vous pouvez les consommer en les laissant infuser dans de l’eau chaude.

D’un autre côté, lorsque vos sifflements sont d’origine vasculaire (les veines ou les artères), le ginkgo biloba est une alternative reconnue.

Il permet de lutter contre les acouphènes.

Toutefois, il faut dire que les acouphènes d’origine vasculaire sont rares.

Utiliser l’application « Diapason »

Œuvre de chercheurs français, « Diapason » est une application qui permet d’arrêter les sifflements dans les oreilles.

Ainsi, pour l’utiliser vous devez passer un audiogramme. L’application s’en inspirera pour vous proposer des jeux sonores basés sur les thérapies cognitives et comportementales.

À la fin de l’exercice, vos sifflements auraient considérablement baissé.

Opter pour les suppresseurs de bruit

Pour arrêter les sifflements, vous pouvez utiliser des équipements vous permettant de supprimer les bruits.

Ces outils sont appelés générateurs de bruits blancs.

Ils produisent un doux bruit de fond comme le son de l’écoulement de l’eau d’une cascade, le vent qui souffle, etc.

Vous pouvez aussi faire usage de certaines oreillettes conçues spécialement pour arrêter vos sifflements.

Elles fonctionnent comme les machines produisant du bruit blanc, à la seule différence qu’elles fonctionnent continuellement.

Elles produisent ainsi, un flux constant de bruit blanc. Par ailleurs, les appareils auditifs peuvent vous aider à arrêter les sifflements d’oreille et corriger en même temps vos problèmes auditifs.

Vous pouvez faire une thérapie avec ces équipements, avec pour objectif d’habituer le cerveau à une large palette de bruits moins hostiles.

Bon à savoir

Certains médicaments peuvent être à la base de vos sifflements d’oreille.

C’est le cas par exemple de l’aspirine, la quinine ainsi que certains antibiotiques.

Lorsque vous établissez un lien entre la prise de ces comprimés et vos sifflements, pensez à adopter d’autres traitements.

Le recours à un spécialiste de la santé pourrait être utile.

L’on retiendra qu’il existe une panoplie d’astuces pouvant stopper les sifflements.

Il faudra choisir la mieux adaptée selon les origines du trouble qui peut aussi venir des acouphènes.


Articles connexes :

Bourdonnement dans les oreilles et la tête: que faire?

Comment se débloquer ses vertèbres dorsales?


🔥 Les formations bien-être à ne pas rater :

La respiration anti-stress pour détendre son diaphragme

La méditation en pleine conscience pour calmer son mental

La transmutation pour canaliser son énergie sexuelle


▶ Autres articles:


❤ Lire aussi:

Bourdonnement dans les oreilles et la tête: que faire?

Comment se débloquer ses vertèbres dorsales?