COURS A PARIS AVEC GEORGES CHARLES



DESOLE !

C'EST FINI...

Ce mercredi 29 juin 2011 je me rendrai pour la dernière fois au Dojo San yiquan de Paris.

Les locaux ont en effet été vendus à un chocolatier.

Et nous mettrons donc, au propre et au figuré, la clé sous la porte après avoir soldé les comptes de près d'un quart de siècle de pratique en ce lieu qui finissait par être un club plus privé que "Cher Castel" ou "Régine" et seul connu des initiés et de quelques rares privillégiés.

En quelque sorte, sur la fin, ce Dojo aura été ma danseuse puisque je venais, tous les mercredi ou prersque, de Haute Normandie pour y assouvir mes coupables activités.

Ce ne sera pas, heureusement ou malheureusement, le premier Dojo que je vais enterrer avec les honneurs.

Mais ce sera probablement le dernier sur Paris après Dan Université, le Kajyn du XIIIe, le Fitgym, l'IDB, l'IFB car je n'ai plus trop envie, à l'âge légal de la retraite, de recommencer une nouvelle expérience avec difficultés de stationnement, cohabitation dans les vestiaires puis dans les salles, souci de rentabilisation, problèmes d'horaires et j'en passe.

Un proverbe chinois, probablement tiré d'un enseignement du Maître Kong, affirme
"Il ne faut pas se presser pour commencer quelque chose et moins encore pour finir cette chose"
J'ajouterai que je ne vais pas me presser pour finir et encore moins pour recommencer !

Et comme disent les Thai "Demain il fera jour ! "

Mais comme disait mon prof Wang "Pendant les travaux la pratique continue !" et j'aurais probablement le plaisir de vous recevoir sur les terres de La Bâtarderie ou en stages.

Salut !

Ce soir je serai le dernier à quitter le navire avant qu'il ne sombre dans la nougatine et la ganache.

Et c'est l'un des derniers authentiques Dojos de Paris qui disparaît.

Le temps n'est plus ce qu'il était.

Georges Charles

 

Georges Charles  Dojo San Yiquan Paris
Non, je n'ai pas l'air désabusé !
Changement, Transformation, Adaptation c'est le Yijing qui le dit.
Et c'est la première année en trente cinq ans d'enseignement que j'avais accroché le portrait, qu'on m'avait offert, de Wang Zemin (Wang Tse Ming, Wang Tsö Ming, Wang Zimin, Wong Tai Ming, Tai Ming Wong...) (1909 2002) et qu'il va falloir que je décroche, ce soir.
Il en aura vu d'autres !

Il demeurera quelques souvenirs !

Le cours est fini mais la pratique continue

 

Méditer au Dojo c'est autre chose qu'une sieste musicale avec un peu d'encens
L'étude est contrainte mais la réalisation est libre !

 

Quelques "anciens" et quelques profs en famille.

 

 

Mais la pratique au Dojang (ou au Dojo !) incite aussi à la pratique dans la nature lors des stages de week-end et d'été organisés par l'IDAMCT et les Associations Membres de la Convention des Arts Classiques du Tao !
Au bord de l'Eau à Nesle (76).

 

Mais je vous propose, par contre, de suivre les cours de Xavier Dumont qui est mon assistant.
Et qui enseigne sur Paris et la Région Parisienne !

Pour en savoir plus
cliquer ici