ARCHIVES GEORGES CHARLES
LA VIE NATURELLE 1983 1998

 

 

Quinze années de "collaboration" cela laisse quelques traces.
Quinze ans de "résistance" aussi.
On peut être "collaborateur et résistant" dans un groupe de presse.
Collaborateur parce qu'il faut bien bosser pour vivre et que le fait d'un auteur c'est d'écrire.
Et qu'il faut bien supporter les humeurs du patron même et surtout si celui-ci se prétend être un ami.
Et accepter les compromis concernant quelques annonceurs qui n'aiment pas qu'on puisse oser critiquer leurs produits (gelée royale, ginseng rouge...).
Ou des groupes de pression qui ont décidé, authentique, que la chair de canard était toxique.
Entre autres.
Résistant parce qu'il faut toujours et encore imposer son point de vue et faire passer le souci éditorial avant ceux de la régie publicitaire.
Parce qu'il faut quand même oser écrire quelques vérités qui dérangent avant qu'elle ne soient reprises, beaucoup plus tard, par la "grande presse" : les farines animales dans l'alimentation du bétail, le risque encourru par les transfusions sanguines, les vaccinations, l'utilisation des hormones de croissance (un article titré "Après Dracula, Frankenstein" concernant le sang contaminé et les hormones de croissances récupérées en Roumanie dans les morgues ! ), les poissons d'élevage, les téléphones portables, les ampoules à basse consommation, les antibiotiques, l'artémisine (plante qui soigne et guérit le paludisme), les additifs alimentaires, le gras (régime gersois !), les oeufs de poule, les fédés "officielles"...et on en passe encore.
Plus de 200 articles signés Georges Charles mais aussi par l'un de ses pseudonymes :
Pierre Couturier (solide et cousu de fil blanc), Charles Larcher (Charles atteint sa cible), François Libert (le Grand Père France Libre), Martine Monnier (faut bien une nana !), Chan Sanyi (Parce que Sanyi Quan - journaliste chinois souvent reconduit à la frontière et cité, honorablement, par Julie Payette la cosmonaute Québecoise).
Les sportifs, en général, ont un nègre.
Georges Charles en est une tribu à lui tout seul.
Mais une tribu de sans papiers puisqu'il fut remercié sans indemnités, sans le réglement de ses droits d'auteur, sans la reconnaissance de ses titres et fonctions de rédacteur puis de rédacteur en chef.
Et tout le monde trouva cela normal.
Il avait qu'à pas faire chier !

 

Georges Charles ? Connaît pas !

 


Hors série sur la Diététique et cuisine chinoises
Evidemment pas de nom d'auteur sur la première de couverture
Il faut attendre la dernière page et la 3eme de couverture pour découvrir l'auteur: Georges Charles.

 


Un exemplaire de la Vie Naturelle avec en couverture
"19 aliments chinois de longue vie"

 


Et il est de qui l'article ?

 


Probablement la première couverture avec une inconnue : Dominique Voynet.
A l'époque elle est encore assez verte !

 


La relaxation. Avec qui en photo ?
Mais c'est juste pour entretenir l'ego surdimentionné de Georges Charles !

 


Houlah ! Un numéro avec au programme les allergies électro-magnétiques (téléphones portables, lampes basse consomation, lignes à haute tension et la vaccination systématique.
De quoi déranger quelque peu.

 


Surtout avec une première page de Georges Charles qui se passe de commentaire.

 


Celle-là aussi se passe de commentaire puisqu'elle déconseille, déjà, la
vaccination !

 


Un article de Georges Charles en 1993 sur l'armopise à fleurs jaunes utilisée contre le paludisme et la malaria.
Il faudra au moins dix ans pour que la "grande presse nationale" reprenne ce sujet.

 


Normal. Une interview de Georges Charles sur les Arts Martiaux !
Mais le contenu dérange déjà quelque peu les fédés officielles.

 


Un classique avec les "Prescriptions du mois" qui seront reprises, plus tard dans la revue Tao-Yin.
Mais c'est pas de l'écologie qui génère des taxes.

 


Et un gros article sur le Ginseng avec quelques vérités qui ont bien dérangé le lobby pharmaceutique et des maisons de "régime" notamment sur le ginseng rouge qui est simplement du ginseng blanc trempé dans un sirop de glucose coloré et qui a perdu la plupart de ses vertus.

 

 


Idem pour le miel et la trop fameuse gelée royale
Georges Charles émet l'hypothèse que les abeilles iront beaucoup mieux lorsque les apiculteurs leur laisseront, comme jadis, un peu de gelé royale qui sert à renforcer la protection immunitaire de toute la ruche. Ce qui a été diversement apprécié. Parce que la gelée royale ça rapporte beaucoup !

 


Et un gros article sur le thé qui sera repris, en l'êtat, dans le HS Tao-Yin sur le thé chinois.
Et la dénonciation de la fraude qui consiste à aromatiser le thé pour en dissimuler la mauvaise qualité. Mais c'est 90% de la vente des thés en grande surface ! Et même chez les "spécialistes" du thé qui sont en fait des "épiciers" et des "droguistes" au sens propre du terme.
Toute vérité n'est pas bonne à dire !
Le thé c'est du thé, le thé parfumé c'est pas du thé, c'est du bizness.

 


Ayayaye !
Là c'est du gros.
Avec la dénonciation des méthodes d'élevage intensif du poisson de batterie.
Et des dérives de l'Europe Bleue qui a mis nos pécheurs sur la paille.
Mais ils ne le savent pas encore alors que Georges Charles dénonçait le problème il y a plus de dix ans.
Et le gras polysaturé du saumon d'élevage, le même que dans les rillettes du Mans !
Et les pèches intensives avec des filets pélagiques.
Et le massacre des maniféres marins.
Tout le monde en prend pour son grade.
Les gnomes de Bruxelles, les technocrates de Strasbourg, les tarés du Luxembourg, les pècheurs aveuglés par la course à l'armement, les politiciens qui promettent des "plans de sauvegarde" alors qu'ils ont signé et contresigné la mort de la pèche artisanale.
Que des copains !
Seul le poisson, et encore, est reconnaissant à Georges Charles, amateur éclairé de sushin et sashimi depuis plus de trente ans.
Et qui se marre en relisant l'article.

 


Un truc pour les rurbains.
Mais en réalité il faut, comme pour mai 68, éradiquer le torchis !
Et filer des subventions pour les tôles et autres parpaings.
Parlez pas de torchis à Peillon, ça va lui rappeler Oisemont et sa permanence.
J'ai rien dit.

 


Normal un article sur les champignons mais qui fut probablement l'un des premiers à exposer les vertu du Shiitake et du Kombucha.
Entre temps ils ont fait leur chemin et le lentinan est utilisé dans les tri-thérapies.

 

 


Sain et Sauf chez Encre...qui édita aussi La Vie Naturelle et Tao Yin !

 


L'honorable cuisine.
Un classique qui fut beaucoup pillé

 

 


Traité d'Energie Vitale
Egalement un classique épuisé et recherché !

 


Et le Taijiquan des Huit Portes et Treize Postures
Egalement activement recherché

Mais Georges Charles on conaît pas !